Questions - réponses

Cette page répond aux questions qui ont été posées lors des événements de concertation, et par le biais du formulaire de contact. Une autre page répond aux questions générales sur l’énergie éolienne.

Pourquoi le développement de ce projet est-il
si long ? Pourquoi est-il passé de 8 à 6 éoliennes ?

Les impacts de la première version du projet, à 8 éolienne, sur laquelle RWE (à l’époque nommé Nordex Développement) a travaillé de 2015 à 2017 ont été jugés trop importants par l’administration en ce qui concerne l’avifaune (oiseaux) et les chiroptères (chauves-souris). Le dossier a donc du être repris en profondeur en 2018-2019 : les études ont été approfondies afin de constituer un projet de moindre impact environnemental. Une nouvelle version du projet, à 6 éoliennes, a été définie avec les bureaux d’études et déposée en Préfecture de Moselle en décembre 2019. 

Quels sont les aménagements prévus pour le site du Ban Saint-Jean ?

Dans le cadre des mesures d’accompagnement au projet éolien, un travail sera réalisé pour améliorer les potentialités d’accueil des chauves-souris dans les caves des bâtiments du Ban Saint-Jean et les anciens postes électriques. Cette mesure consiste à identifier les lieux les plus propices pour l’hibernation/mise bas pour les chiroptères, en fonction des conditions de température, obscurité, etc. qui y sont observées. Ce travail sera réalisé par un expert chiroptérologue.

Les bâtiments seront donc préalablement visités par un écologue afin de déterminer ceux qui constituent les meilleurs gîtes à aménager. Dans les caves propices identifiées, il est envisagé de :

  • Aménager les entrées (condamner les entrées principales par escalier pour empêcher l’entrée des personnes, poser des barreaux horizontaux sur les lucarnes qui donnent dans la cave) ;
  • Veiller à l’obscurité des lieux (colmatage, création de chicanes) ;
  • Aménager des structures de type nichoir à l’intérieur (par exemple en créant une bande de 20 cm de large de colle à carrelage, modelée avec un peigne pour que les individus puissent s’accrocher).

Coût de la mesure : 5 à 10 000€

 La société RWE s’est également engagée auprès de la commune de Denting de participer au financement du démantèlement de 30 bâtiments désaffectés du Ban Saint-Jean. Cette action a pour but de garantir la sécurité des promeneurs.

Quels sont les aménagements prévus pour l'Ossuaire et le cimetière juif de Niedervisse ?

Dans le cadre des mesures d’accompagnement au projet éolien, la commune de Niedervisse souhaite que RWE réalise des aménagements pour son Ossuaire, qui aura une vue dégagée sur le parc éolien du Ban Saint-Jean.

L’idée est de réintroduire des éléments végétaux dans ce cimetière très minéral :

  • Remplacer les pavés bétons et les gravillons du parterre par du gazon, des pas japonais ou pavés enherbés 
  • Installer des plantes grimpantes ou murailles vivaces sur les murs 
  • Créer une haie arbustive pour masquer les vues sur les éoliennes

Si le cimetière, tel qu’il est disposé aujourd’hui, venait à être trop exigu pour la commune et qu’un besoin de caveaux supplémentaires se faisait sentir, une extension pourrait être envisagée dans sa continuité au Sud ou à l’Ouest du site actuel.

Cliquer sur l’image pour agrandir

Pour les habitations les plus proches du projet éolien et possédant des visibilités sur le projet, des plantations de haies arbustives peuvent également être envisagées, notamment pour celles situées en frange Ouest et Nord du village, ne possédant pas de filtres visuels en direction du Ban Saint-Jean.

Par ailleurs, le village de Niedervisse a compté par le passé une communauté juive importante. Aujourd’hui le seul vestige de ce passé reste l’ancien cimetière juif de la commune. Cet espace reste entretenu par les services communaux. Ces derniers souhaiteraient que le porteur de projet puisse engager un budget afin de reconstruire un mur de ce cimetière qui présente un état d’effondrement, ainsi que de planter des arbres fruitiers dans un verger jouxtant ce cimetière.

Budget des mesures prévues à Nidervisse : 20 000€

Quels sont les aménagements prévus pour l'Ossuaire et la Chapelle de Denting ?

Dans le cadre des mesures d’accompagnement au projet éolien, et au même titre que la mise en valeur de l’ossuaire et du cimetière de Niedervisse (voir ci-dessus), RWE participera à la mise en valeur du site de l’ossuaire et de la chapelle de Denting. 

Depuis plusieurs années, l’association de Sauvegarde du site de la Chapelle de Welling s’applique à restaurer et entretenir le site. Selon l’intérêt de cette association, un budget pourrait être dégagé par le porteur de projet sous forme de don à cette association alloué à la restauration et la mise en valeur de ce site.

Par exemple, les pistes d’aménagement pourraient être de planter une haie arbustive derrière l’église et de venir renforcer la présence des arbres existants afin de masquer les visibilités sur le projet, si telle est la volonté de cette association ; ou encore d’organiser différents événements festifs autour de ce site de Welling et de participer à la végétalisation et au fleurissement du site.

Coût de la mesure : 30 000 €

Quels sont les aménagements prévus pour les villages de Coume et Momerstroff ?

Le village de Coume possède un fort intérêt pour le fleurissement de la commune. En effet, depuis 2008, la commune figure au palmarès des villes et villages fleuris. C’est donc naturellement qu’un accord a été trouvé avec cette commune pour que le porteur de projet puisse participer – dans le cadre des mesures d’accompagnement au projet éolien – au budget annuel du fleurissement de la commune et participer à la végétalisation florale et à la mise en valeur du village (fleurissement du bourg, des écoles, etc.).

Une partie du budget servira à former des arboriculteurs et permettra également d’entretenir un verger-école. La commune pourra également procéder à des actions chez les particuliers afin d’étendre à une plus grande partie de la commune le titre de village fleuri. Enfin cela permettra éventuellement de planter une haie occultante sur un point haut de la commune, qui pourra présenter un bon effet visuel masquant.

Budget des mesures prévues à Coume : 25 000€

Dans le cadre des mesures d’accompagnement au projet éolien, le village de Momerstroff souhaite que RWE participe aux frais d’embellissement floral et végétal de la commune. Pour les habitants, disposant de visibilités sur le parc éolien et qui souhaiteront restreindre ces champs de vision, des plantations de haies seront également envisagées en limite parcellaire des jardins.

Budget des mesures prévues à Momerstroff : 25 000€